Savoir Devenir
Libérez-vous du piège de l’échec

Valentin HUSSER, éditions Sydney Laurent

Résumé

Comment vous libérer du piège de l’échec dans votre existence ? Chômage, études, ruptures affectives, crises existentielles, accidents de la vie sont des situations où le sentiment d’échec est fréquemment ressenti. On comprend, en lisant ce guide, comment les griffes du piège se referment : manque d’estime de soi, peu, culpabilité, dépression et burn-out, incapacité à agir…

Comment échapper à ces sentiments qui vous piègent et à cette souffrance qui vous submerge ? Les maux dont souffrent les personnes en difficulté en France sont mis en perspective avec des exemples de ce qui se vit au Rwanda pour réconcilier les rescapés du génocide de 1994 et leurs bourreaux. L’auteur donne de nombreux conseils et techniques simples, applicables dans votre situation. Et il vous entraîne dans une réflexion vous aidant à façonner votre être et y trouver du sens pour une vie plus heureuse.

Pour se procurer un ouvrage :
Professionnels : passez vos commandes via le logiciel Dilicom
Particuliers : compta@editions-sl.fr ou 01 80 97 77 74
Informations via notre formulaire de contact

À propos de l’auteur

Concerné par les difficultés scolaires et d’intégration sociale, l’auteur est devenu psychologue diplômé de l’Université de Strasbourg. Comme conseiller professionnel à l’ANPE puis formateur d’adultes et consultant indépendant, il a partagé les préoccupations de personnes en perte de projet professionnel et de projet de vie. Logothérapeute, il transmet ici le fruit de 40 années d’accompagnement de personnes en thérapie ou en reconversion personnelle et professionnelle, dans le travail social en France et en mission humanitaire au Rwanda. L’auteur, qui s’est orienté vers la recherche du sens et des valeurs, également ancien vice-président de l’Association de Logothérapeutes Francophones, s’inspire des approches humanistes, dont la logothérapie de Viktor Frankl. Conférencier, il soutient ceux qui veulent avancer.

En savoir plus sur l’auteur…

Quelques extraits du livre…

Le sens, ce n’est pas la tranquillité, c’est une tension vers un but, un mouvement dynamique qui vous entraîne vers un objectif. Imaginez une flèche vers une étoile. Cette étoile a sept pointes. Ce sont des dimensions du sens, des raisons de choisir, des questions à se poser pour décider.

C’est seulement quand nous sommes orientés vers le sens que nous pouvons atteindre le sentiment d’existence, cette sensations qui nous envahit quand nous sommes vraiment authentiques. À ce moment-là, nous sentons vraiment que la vie a un sens et nous trouvons le courage pour avancer.

La cinquième branche de l’étoile s’appelle « Orienter sa vie pour Servir ». Le sentiment qui s’attache à cette orientation est le sentiment d’être utile, à quelqu’un dans l’amour, ou à une cause qui nous dépasse. Une telle orientation définit une vie, une trajectoire personnelle et dans bien des cas, professionnelle.

L’Abbé Pierre, personnalité la plus connue des Français et la plus admirée a fait de sa vie un service aux plus défavorisés.

Moins médiatisées e qui s’inscrivent aussi dans la durée d’une vie, ces femmes, aînées de familles nombreuses qui ont secondé leur mère et parfois les ont remplacées auprès des petits de la famille ont été préparées par la vie, du fait qu’elles sont nées d’abord et ont eu le temps d’apprendre les gestes maternels avant que n’arrivent les enfants suivants. Hugues Auffray les a magnifiées dans sa chanson « Céline ». Elles ont accompli le sens de leur vie avec abnégation et amour.

L’engouement pour les services à la personne, secteur économique qui reste vivant en occident montre que l’orientation vers le service et la relation donnent du sens au travail. Faire ce type de travail une nouvelle vie est très prisé par les seniors qui ont suffisamment « purgé » leurs envies de richesses et de succès dans la première partie de leur vie professionnelle.

La plupart de ceux qui retrouvent un travail, par une période en entreprise incluse dans une formation, sont transformés par le sentiment d’être utiles. L’estime de soi en est grandement renforcée.

La sixième pointe de l’étoile du sens s’appelle « Honorer la vie ».