Repères logothérapeutiques pour la mutation de nos esprits et de notre monde, après le coronavirus COVID-19

Dans ces temps de confinement suite au coronavirus COVID-19, nombre de consciences ont été marquées par la peur, l’incertitude quant à la nature de ce virus et ses traitements possibles. Ce sentiment d’impuissance a été amplifié par le manque d’équipements adéquats. Les soignants ont soigné, par vocation, exposant souvent leur santé et parfois leur vie.

À la peur s’est mêlée la culpabilité sous diverses formes : celle des soignants et autres professionnels en action sans savoir s’ils étaient contaminés, donc transmetteurs du virus et donc du risque de donner la mort ; celle des millions d’habitants dans le monde, confinés pour se protéger et qui étaient tenus au courant en permanence ; celle des gouvernements malgré leurs dénégations, conscients de leur impréparation et impuissance impossible à avouer… et que d’aucun pouvaient soupçonner d’intentions malveillantes. Ces peurs peuvent alimenter les théories du complot. Ce sentiment sert d’exutoire à ces peurs et culpabilité inconscientes.

Comment avez-vous vécu cette période ? Comment avez-vous réagi au confinement ? Avez-vous contracté le virus ? Êtes-vous en relation directe avec ceux qui ont été malades ou soignants et peut-être sont décédés du virus ? Quels ont été vos sentiments, vos réflexions ? Comment a évolué votre vision de la vie et votre existence pendant cette période ?

Lire la suite

De l’intériorité à l’intentionnalité : un parcours logothérapeutique

Je suis psychologue, spécialisé dans la logothérapie, la recherche d’intériorité. Une partie de mon activité est d’assurer la supervision éducative et l’analyse de la pratique dans des institutions médico-sociales.
Il y a 10 ans, une éducatrice d’un groupe que je supervisai me dis « vous nous ramenez toujours à ce que nous vivons intérieurement. Vous nous parlez du sens et des valeurs, vous devriez vous intéresser à Viktor Frankl et à la logothérapie ».

Lire la suite